Chamalières

PROVENANCE : Chamalières (Puy-de-Dôme), découverte en Janvier 1971 par Mlle Lapeyre à la « Source des Roches ».

DESCRIPTION : Tablette de plomb, portant une inscription de 12 lignes en langue celte, de 60 x 40 mm.

DATATION : Ier siècle ap. J.-C..

LOCALISATION : Clermont-Ferrand, Musée Bargoin,.

BIBLIOGRAPHIE : J.‑Cl. Poursat, Circonscription d'Auvergne, Informations archéo-logiques, Gallia, XXXI, 1973, 439‑450 ; M. Lejeune‑R. Marichal, Textes gaulois et gallo‑romains en cursive latine, EC, XV, 1, 1977, 156‑168 et pl. XIV p.171 ; L. Fleuriot, Le vocabulaire de l'inscription gauloise de Chamalières, ibid 173‑190 ; P.‑Y. Lambert, La tablette gauloise de Chamalières, EC, XVI, 1979, 141‑169 ; K.‑H. Schmidt, The Gaulish Inscription of Chamalières, The Bulletin of the Board of Celtic Studies, XXIX, 2, May 1981, 256‑268 ; P.‑Y. Lambert, A restatement on the Gaulish tablet from Chamalières, The Bulletin of the Board of Celtic Studies, XXXIV, 1987, 10‑17.

  

Trad. P.‑Y. Lambert :

« J'invoque Maponos arueriiatis par la force des dieux d'en‑bas ; que tu les . . . et que tu les tortures toi), par la magie des (dieux) infernaux : (eux) Caius Lucius Florus Nigrinus accusateur, Aemilius Paterinus, Claudius Legitimus, Caelius Pelignus, Claudius Pelignus, Marcius, Victorinus, Asiaticus fils d'Aththedillos, et tous ceux qui jureraient ce faux serment. Quant à celui qui l'a juré, que ce soit pour lui la totale déformation des os droits. Aveugle je vois (?). Avec cela, il sera à nous devant vous (? ?). Que tu . . . à ma droite (x 3) (??).»

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site