Panopolis, Uppsala

PROVENANCE : Panopolis.

DESCRIPTION : Tablette chrétienne sur papyrus, de 325 x 160 mm.

DATATION : VIe siècle ap. J.-C..

LOCALISATION : Uppsala, Universitats Biblioteket, P.Ups. 8.

BIBLIOGRAPHIE : G. Björk, Der Fluch des Christen Sabinus. Papyrus Upsaliensis 8, Uppsala, 1938 (ed. pr.) ; M. David-B.A. van Groninguen, Papyrological Primer, Leiden, 1965, n°71 ; SM, n°59.

 

            « . . . Seigneur . . . Dieu . . . que tous sachent que le Seigneur Dieu va m’assister. Que Didymos et Séverine, ma fille, soient poursuivis, eux qui m’ont poursuivi dans le passé. Puisse son corps se dessécher dans le lit, juste comme tu as vu comment le mien s’est desséché en raison d’eux qui recouvre ma dignité avec le déshonneur. Seigneur, montre-leur vite ta force. Annule la connivence de leurs cœurs contre ma chère enfant. Qu’ils viennent devant le tribunal, O Seigneur et Maître, là où tu juges. Moi, Sabinus, criant et gémissant nuit et jour, ai soumis mon cas à Dieu, maître de tout, pour défense des injures que j’ai subies de la part de Séverine et Didymos. Fils du grand Dieu, qu’aucun homme jamais m’aperçoit, toi qui accordes à l’aveugle de voir la lumière du soleil, montre comme devant tes miracles divins. Exige une compensation mémorable pour les souffrances que j’ai éprouvé, que j’ai enduré de la part de ma fille unique, terrassant mes ennemis de tes mains fermes. Défends (signes) Emmanuel, défends. » 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site