Oxyrhynchos, T. Köln inv. 2

PROVENANCE : Oxyrhynchos.

DESCRIPTION : Tablette de plomb, de 60 x 150 mm.

DATATION : IIe–IIIe siècle ap. J.-C..

LOCALISATION : Cologne, Institut für Altertumskunde , T. Köln inv. 2.

BIBLIOGRAPHIE : D. Wortmann, « Neue magische Texte », BJ, 168, 1968, 80-84, n°2 (ed. pr.) ; SGD, n°156 ; SM, n°50.

 

T2vorneoxyrT2rueckoxyr

 

            « Que Matrona, que Tagéné a engendrée, et dont voici les cheveux de sa tête, aime, faites qu’elle aime Théodoros, que Techosis a engendré, maintenant, vite. Je dépose ces envoûtements avec vous, dieux chthoniens, Plouton, Korê, Perséphone et les démons chthoniens, le mort, les femmes et les hommes qui ont enduré une mort prématurée, vierges et jeunes garçons, afin que vous assistiez ce démon. Qui que tu sois, « Kamès », démon du mort, éveille-toi pour moi à partir des restes qui gisent ici-bas. Car je t’adjure par le saint nom par lequel les montagnes tremblent et les démons frissonnent. Va en chaque lieu, dans chaque quartier, dans chaque maison et dans chaque boutique, et lie Matrona, que Tagénè a engendrée, celle dont tu as les cheveux de la tête, afin qu’elle aime Théodoros, que Téchosis a engendré. Fais en sorte que Matrona se soumette à Théodoros, nulle part loin de Théodoros, et fais en sorte que Matrona n’obtienne pas le sommeil jour et nuit jusqu’à ce que Matrona vienne en cette heure à Théodoros, l’aimant, et fait que Matrona, que Tagénè a engendré, soit obéissante à Théodoros. Car je t’adjure par le glorieux nom OBACH et par BARBARATHAM BAROUCH BAROUCHA BAROUCH dieu ADÔNAIOS SABARAAM CHABARAAM SABARAAM CHABARAAM ADÔNAIIOS ABRASAX SESENGE PHARAGGÊS IAÔ IAÔ MEMBREÔTHI TEPHREÔTHI IARBATIAÔ ARBATIAOTH AKRAMMACHAMAREI AKRAMMACHAMAREI de grand renom MAMARAÔTH MARMARIOUÔTH MARMAIOTH MARMAIAOTH CHTHAMA AMAZE MARI BARIOTH. Je t’adjure, ne néglige pas ces noms, mais éveille-toi et va en chaque lieu où est Matrona, que Tagénè a engendrée, et dont tu as la substance magique, va à elle et empêche-la de dormir, boire, manger et ne permets pas à Matrona, que Tagénè a engendrée, et dont tu as la substance magique, d’avoir de l’amour ou de l’affection pour un autre homme que Théodoros, que Téchosis a engendré. Traîne Matrona par les cheveux, les entrailles, l’esprit, le cœur, jusqu’à ce qu’elle vienne à Théodoros, et rend-la inséparable de lui jusqu’à la mort, nuit et jour, chaque heure de sa vie, maintenant, maintenant, vite, vite, tout de suite. Si tu accomplis cela pour moi, je te rendrai vite ta liberté. » 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site