Amathous, DT 35

PROVENANCE : Amathous, après avoir été attribué au Kourion, découverte vers 1890.

DESCRIPTION : Tablette de plomb.

DATATION : IIIe siècle ap. J.-C..

LOCALISATION : Londres, British Museum.

BIBLIOGRAPHIE : DT, n°35.

 

«  . . . Démons qui êtes sous la terre, démons qui que vous soyez, pères des pères et des mères qui mènent un combat pour les hommes, vous qui êtes étendus ici et reposez ici,  . . . froid envers nous, Irénè, Aristôn et Timôn . . . Je vous invoque par les grands dieux, MASÔMASIMABLABOIÔ MAMAXÔ EUMAZÔ ENDENEKOPTOURA MELOPHTHÊMARAR AKOU RASRÔEEKAMADÔR MACHTHOUDOURAS KITHÔRASA KÊPHOZÔN déesse ACHTHAMODOIRALAR AKOU RAENT AKOU RALAR écoutez ALAR OUECHEARMALAR KARAMEPHTHÊ SISOCHÔR ADÔNEIA de la terre CHOUCHMATHERPHES THERMÔMASMAR ASMACHOUCHIMANOU PHILAESÔSI dieux du monde souterrain, ôtez d’Onasam la raison et la colère qu’il a contre nous, Irénè, Aristôn et Timôn, et livrez-le au portier de l’Hadès, MATHUREUPHRAMENOS, et à celui qui est situé sur la porte de l’Hadès et aux verrous du ciel, STERXERX ÊRÊRXA ébranleur ARDAMACHTHOUR PRISGEU LAMPADEU. Enterrez dans cette tombe lugubre celui dont le nom est écrit sur cette tablette qui apporte le silence. Je t’invoque toi le roi des démons sans voix. Ecoute le grand nom, car le grand SISOCHÔR te gouverne, le souverain des portes de l’Hadès. De nos adversaires, Onasam et Démétrios, lie et endort la langue, la raison et la colère qu’ils ont contre nous, Irénè, Aristôn et Timôn, puisse-t-ils s’opposer à nous d’une manière légale. Je vous invoque Démons – enterrés dans une simple tombe, tués violemment, morts prématurément, et enterrés non convenablement – par celle qui ébranle la terre et transporte dans la tombe les membres de MELIOUCHOS et MELIOUCHOS lui-même. Je vous invoque par ACHALEMORPHÔPH qui est le seul dieu de la terre OSOUS OISÔRNOPHRIS OUSRAPIÔ, accomplissez ce qui est écrit ici. O tristes tombes, dieux du monde souterrain, Hékate de monde d’en dessous, Hermès Chthônien, Pluton, infernales Erinyes et vous qui êtes couchés ici en dessous, morts prématurément et sans nom, EUMAZÔN, ôtez la voix d’Onasam et de Démétrios . . . qui nous sont oppsés à nous, Irénè, Aristôn et Timôn, MASÔMACHÔ. Je dépose auprès de vous cette mission de rendre Onasam et Dénétrios silencieux, et vous offrez son noms aux divinités infernales. ALLA ALKÊ KE ALKEÔ LALATHANATÔ, Korê aux trois noms. Puissent-ils toujours exaucer mes vœux et museler Onasam et Démétrios nos opposants à nous, Irénè, Aristôn et Timôn. Eveillez-vous pour moi, vous qui détenez le royaume infernal des Erinyes. Je vous invoque par les dieux de l’Hadès, OUCHITOU, l’administrateur des tombes, AÔTH IÔMOS TIÔIE IÔEGOÔEOIPHRI, qui dans le ciel gouverne le royaume d’en haut, MIÔTHILAMPS, dans le ciel, IAÔ, et le royaume souterrain, SABLÊNIA IAÔ SABLÊPHDAUBÊN THANATOPOUTÔÊR. Je vous invoque, BATHUMIA CHTHAORÔOKORBRA ADIANAKÔ KAKIABANÊ THENNANKRA. Je vous invoque dieux qui ont été exposés par Kronos, ABLANAIANALBLA SISIPETRON, ôtez Onasam et Démétrios nos opposants à nous, Irénè, Aristôn et Timôn, ÔÊANTICHERECHER BEBALLASALAKAMÊTHÊ, et toi, l’ébranleur, qui détient les clefs de l’Hadès . . . » 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site