Hadrumète, DT 270

PROVENANCE : Hadrumète.

DESCRIPTION : Tablette de 195 x 115 mm..

DATATION : IIIe siècle ap. J.-C..

BIBLIOGRAPHIE : Bréal‑Maspero ; Cagnat, XVI, 1890, 449 sq., n.158 ; DTA, praef., XXVI ; Cat. Alaoui, H, 26 ; DT, n°270.

 270.jpg

« Je t'adjure . . . par le grand dieu et par les Antérôs et par celui qui a un faucon sur la tête, et par les Sept Etoiles, afin que, à partir de l'heure où j'aurai composé ce charme, Sextilius, fils de Dionysia, ne dorme plus, qu'il brûle et délire, qu'il ne dorme ni ne s'assoie, ni ne parle, mais qu'il songe à moi, Septima, fille d'Amoena ; qu'il brûle et délire d'amour et de désir pour moi, que l'âme et le cœur de Sextilius, fils de Dionysia, se consument d'amour et de désir pour moi, Septima, fille d'Amoena. Et vous, Abar, Barbarie, Eloe, Sbaoth, Pachnouphy, Pytipemi, faites que Sextilius, fils de Dionysia, ne puisse trouver le sommeil, mais qu'il se consume d'amour et de désir pour moi ; que son esprit et son cœur se consument, ainsi que tous les membres de tout son corps à lui, Sextilius, fils de Dionysia. Sinon je descends dans le sanctuaire inviolable d'Osiris, je briserai la momie et je la jetterai dans le fleuve pour qu'elle soit emportée par lui, car je suis le grand décan du grand dieu Achrammachalala . . . »

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site